Forum pluraliste

En 2012, un groupe de citoyens ordinaires organise la première édition de RivEspérance à Namur. Leur objectif : donner un souffle nouveau d’espérance à la société ! Pendant 48 heures, des femmes, des hommes, des jeunes et des enfants de tous horizons réfléchissent ensemble aux défis de notre monde en pleine mutation. Les participants veulent renforcer les liens de solidarité, être témoins d’un message humaniste éclairé par cet Évangile qu’ils croient porteur de sens et signe d’espérance.

RivEspérance : un événement bisannuel

Un grand forum tous les deux ans

À Louvain-la-Neuve

24 heures de rencontres, de réflexion, de ressourcement, de célébration, en famille, en couple, seul ou en groupe, pour cultiver une joyeuse espérance et rêver d’un monde plus fraternel.

Le thème de l’édition 2021 :
Choisir la transition,
des idées aux actes.

Un événement l’année intermédiaire

À Bruxelles

Il donne vie au réseau RivEspérance et nous garde connectés avec vous. Il nous met en route vers la prochaine édition en donnant un avant-goût du thème.

Cette année, une table ronde a eu lieu le 17 mars pour échanger sur le chemin à parcourir pour se lancer dans la transition. 

La genèse de RivEspérance

En 2011, des citoyens chrétiens voulurent redonner un souffle d’espérance à la société et l’Église désenchantées et manifester que l’Évangile était encore et plus que jamais source d’inspiration.

Olivier Le Gendre, auteur de Confession d’un cardinal (JC Lattès, 2007), donna le ton lors de la conférence d’ouverture de RivEspérance 2012. Cette première édition fut un succès, elle rassembla plus de 1200 personnes. Au terme de ces 48 heures, la joie était palpable dans les rues de Namur et les couloirs de l’Université.

Il fut très vite décidé de remettre cela deux ans plus tard. Cette deuxième édition, ouverte par Daniel Marguerat, eut pour thème “Le dialogue interconvictionnel”, car RivEspérance ne se veut pas limité au monde chrétien.

L’encyclique Laudato si’, du pape François, inspira la troisième édition en 2016, qui rassembla environ 2000 personnes : “Habiter notre maison commune” et accueillit de nombreux réfugiés syriens. Frédéric Lenoir, en ouverture, rappela l’importance de la dimension spirituelle dans ce défi écologique.

Enfin, le thème de la famille était au cœur de l’édition 2018 ! Qui ne voit la transformation rapide du modèle familial qui aujourd’hui est devenu multiple, avec ses richesses, mais aussi ses souffrances ? Comment se situer, sans jugement, devant cette évolution qui touche toutes nos familles ? Comment donner ses chances à ce qui restera toujours le maillon essentiel de nos sociétés ? Ce thème a été modulé en conférences, ateliers, rencontres et débats.

Quelques grands noms qui participèrent aux éditions précédentes :

Le président Van Rompuy (UE) – Maggy Barankitse (Burundi) – Jean-Michel Javaux (Écolo) – Gabriel Ringlet (UCL) – Thomas d’Ansembourg – Marie-Christine Marghem (MR) – Charles Picqué (PS) – Frédéric Lenoir (Paris) – Cardinal De Kesel – Guy Gilbert (Paris) – Jean-Pierre Martin (RTL-TVi) – Eddy Caekelberghs (RTBF) – Rik Torfs (KUL) – Bernard Feltz (UCL) – Dominique Lambert (UNamur) – Jean-Paul Dessy (Musiques Nouvelles) – Philippe Martin (L’Avenir) – Philippe Lamberts (Député européen) – Mgr Audo (Archevêque d’Alep) – Michel Dupuis (UCL) – Géraldine Mathieu (UNamur) – Thérèse Hargot (sexologue) – Éric-Emmanuel Schmitt (par vidéo) – Ann d’Alcantara (médecin) – André du Bus (député) – Olivier De Schutter (UCL) – Nicolas Van Nuffel (CND 11.11.11) – Charlotte Luyckx (philosophe) – Sophie Brems (RTBF).

En route pour 2021 ! 

Thème : Choisir la transition, des idées aux actes.

La transition est cette idée qu’il nous faut faire route ensemble pour inviter le changement à se réaliser et ainsi enclencher une dynamique positive et contagieuse. Pour répondre aux défis écologiques, pour refaire société, pour retrouver du sens dans nos vies, pour redessiner les contours de l’Eglise…

Le thème de la transition sera abordé dans 5 domaines :

• Transition écologique (y compris alimentaire, mobilité, énergétique);
• Transition (inter)culturelle et spirituelle;
• Transition socio-économique et politique;
• Transition ecclésiale;
• Transition anthropologique et éthico-morale.

Au programme de cette édition : 

• Des conférences et de nombreux intervenants
• Des ateliers-débats
• Une soirée festive
• Un petit déjeuner de produits locaux
• Un temps d’intériorité et de célébration
• Un accueil et des animations le samedi pour les enfants de tous âges.